Les verrues plantaire : Une affection bénigne ?

Une verrue plantaire est le plus souvent une infection de la peau bénigne correspondant au développement d’un nodule disgracieux au niveau de la plante du pied. Il est possible d’avoir des verrues plantaires sans s’en rendre compte mais en procédant à un examen attentif du pied vous observerez une excroissance rugueuse. Contrairement à une idée reçu les verrues ne sont pas très profonde et se situe au niveau de la couche extérieur de l’épiderme. Le virus hpv (ou vph) responsable des verrues s'installent alors en profondeur dans les couches de la peau. Elles sont localisés sous la plante des pieds ou parfois entre les orteils.

Les verrues plantaires surviennent suite à la présence du virus du papillome humain. Celle-ci sont donc assez contagieuse. Celui-ci peut vous contaminez soit par un contact direct de peau à peau ou de façon indirect avec des objets contaminés comme les chaussettes ou les chaussures de plages. C'est pourquoi, l'on déconseille de marcher pied nus. Les piscines, les plages et les salles de douches sont généralement les lieux ou la contamination est la plus probable. En effet le papillomavirus responsable  des verrues peux rester actif pendant plusieurs jours. C’est pourquoi, il est recommandé de porter des sandales dans ce type d’installation pour éviter les contaminations.
Il suffit d’une microcoupure presque invisible sous la plante des pied pour que le virus du papillome humain s’introduise. Votre système immunitaire peut alors réagir et éliminer le virus  responsable de l’apparition des verrues plantaires. Cependant si votre corps ne parvient pas à combattre le virus celui-ci se développera en créant un nombre très important de cellule à un endroit très localisé. En fonction des individu, le temps d’incubation nécessaire a la croissance d’une verrue plantaire est compris en moyenne entre 2 et 6 mois. Dans certains cas, le virus peut rester sous formes dormantes pendant de nombreuse année et se réveiller pour déclencher le développement de la verrue.

 

 

verrue plantaire

Il faut savoir que les deux tiers des verrues disparaissent spontanément sur une période de 2 ans. Un traitement anti verrue plantaire n’est donc pas toujours nécessaire d’autant plus si elle est indolore. Si vous n’avez pas la patience d’attendre sa disparition ou en cas de verrue plantaire douloureuse, infecté ou anormal il est nécessaire de consulter un médecin. Celui-ci est le seul qui pourra vous confirmer qu’il s’agit bien d’une verrue. En effet, il peut s'agir d'un cors au pied, d'une chelidoine, d'un durillon ou même d'un ongle incarné. Il peut même être amener à gratter la verrue à l'aide d'une pierre ponce pour affiner son diagnostic. En règle général il est recommandé de faire examiner par un professionnel (dermatologue ou podiatre) toutes excroissance anormale de la peau. En effet, il peut s'agir d'une maladie grâve comme un cancer de la peau ou de la simple corne que l'on pourrait confondre à tort avec une verrue vulgaire.

 

Quelques conseils de prévention

On peut confondre assez facilement les verrues plantaires avec des cors au pied ou des verrues planes. Les durillons au pied n’ont jamais de points noirs et sont presque toujours situés sur une zone d’appui ou de frottement du pied alors que les verrues sont de couleur chair. Un dermatologue identifiera sans peine s’il s’agit d’un cor ou d’une verrue plantaire.
Bien que les verrues plantaires soit peu ragoutante , elles sont le plus souvent sans gravité et elles ne s’infectent que très rarement mêmes si on les grattes. Cependant il n’est pas recommandé de les gratter car outre le risque mineur d’infection, vous pouvez propager la verrues plantaire à une autre partie de votre corps.

La contagions des verrues étant rapide. Voici enfin quelques conseils pour éviter de contaminer votre entourage si vous avez une verrue plantaire. Pendant la durée du traitement, il faut recouvrir la verrue avec un pansement. Après les soins ou avoir toucher une verrue, il faut se laver soigneusement les mains. L’usage de gant jetable est également recommandé. Il faut également éviter de laisser macérer ces pieds dans et toujours garder une peau saine. La transpiration excessive peut aussi être un facteur aggravant la propagation. En cas de saignement d'une verrue, on préconise de la recouvrir avec un pansement et de consulter un médecin. Comme pour toute lésion cutanée, il est conseiller de ne pas faire saigner une verrue.

En cas de contamination, il existe heureuse des traitements verrues plantaires.

Cependant, il faut meiux éviter la contagion car même si les traitements des verrues plantaires sont bien supportés, il faut parfois compter plusieurs mois pour s'en débarrasser totalement.

Comment soigner une verrue ?

Les traitements des verrues sont multiples et bien maitrisé.Les plus connus sont ceux à l'azote liquide, l'acide lactite ou encore la pommade cochon. Mais il existe de très nombreuse méthode pour soigner une verrue plantaire qui sont aussi utiliser pour les verrues vulgaires comme les pommades à base d'acide salicylique, la cryothérapie (voir l'excelente gamme de produit cryopharma ou Scholl) , l'electrocoagulation ou le traitement laser. Dans le cas d'un traitement par cryothérapie, on dit que l'on à fait bruler la verrue. Si vous ne pouvez pas vous rendre chez le dermato, il est maintenant possible de bruler une verrue par le froid sois-même en suivant bien les conseils de votre pharmacien. Le froid agit comme une anesthésie locale et l'on ne ressent généralement aucune douleur.

Il existe également de multiples recettes de remedes naturels contre les verrues plantaire ou les condylomes. Pour confectionner ces remedes naturels ont mélange généralement du vinaigre blanc avec de l'herbe à verrues dont le nom exact est "chélidoine". On peut ensuite frotter doucement cet onguent sur les lesions de la peau. Avec ce traitement les verrues plantaires devraient rapidement disparaitre sans laisser de cicatrice. Une autre recette de grand mère contre les verrues consiste après l'avoir soigneusement désinfecté  à apliquer quotidiennement un masque d'oignon moulinés sur la verrue à traiter. L'éfficacité de tous ces traitement naturels est variables en fonction des individus.

Les verrues vulgaires et les verrues génitales sont deux autres types de verrues assez similaire qui sont due au virus hpv. Celles-ci ne sont pas forcément localisée sur la plante des pieds mais peuvent apparaitre sur d'autre parties du corps. Dans ce cas le traitement des verrues sera adaptés à cette maladies de la peau. Une fois la  lesion cutanée guérie la récidive est extrement rare puis notre corps reconnait et combat immédiatement le virus hpv.