Les verrues séborrhéiques sont un type de verrue relativement fréquent chez la population adulte. Elles sont aussi appelé kératose séborrhéique. C’est entre 30 et 45 ans que la prévalence des verrues séborrhéiques  est la plus élevée. Celles-ci apparaissent exclusivement sur les parties du corps secrétant du sébum. Avoir la peau grasse, est donc un facteur de risque supplémentaire. Le visage, le dos et le cuir chevelu sont les principales zones de développement des verrues séborrhéiques.


Formation et évolution des verrues séborrhéiques

Comme pour les verrues plantaires, la kératose séborrhéique est la conséquence d’une infection par le virus HPV. Au début de l’infection, une petite boursouflure d’une centimètre apparait sur votre peau. De teinte jaune, celle-ci peut facilement passer inaperçue. Puis, la verrue aura tendance à grossir pour atteindre une taille de deux centimètres. L’aspect changera également puisque la kératose séborrhéique prendra une couleur brune très prononcée.

Il est important de traité rapidement ces verrues, car outre leur aspect inesthétique elles se propagent rapidement avec le frottement des vêtements. Les démangeaisons étant parfois assez intense, il faudra aussi résister à la tentation de se gratter. Par contre si la kératose ne provoque ni gène et ni inconfort, on attendra qu’elle disparaisse d’elle-même.

Traitement  par cryothérapie


Ce traitement consiste à applique un embout trempé dans de l’azote liquide (-190°C) sur la verrue. La température fortement négative provoquera la destruction du papillomavirus humain. La verrue sera brulée et votre peau retrouvera son aspect original. Il subsiste souvent une cicatrise ou une légère trace que l’on distingue par sa couleur plus claire. L’avantage de ce traitement est qu’il est très rapide mais l’inconvénient est qu’il nécessite de prendre rendez-vous chez un dermatologue ou un médecin disposant du matériel. Enfin, il faut savoir qu’il existe un risque de récidive.

verrues séborrhéiques

Homéopathie et verrues séborrhéiques

L’homéopathie propose également des solutions anti verrues séborrhéiques. En première intention, notre choix se portera sur le Cinnabaris. Ce traitement à base de sulfure est réputé pour son action sur les infections de la peau. La préconisation est de prendre entre 8 et 12 granules réparties en deux prises au cours de la journée. Pour une efficacité renforcée, il est intéressant d’associer le Cinnabaris au Dulcamara à 5CH. Ce dernier provient de la Morelle qui est une plante violette ayant des propriétés anti verrues. On constate un délai de 3 mois avant la disparition totale de la verrue séborrhéique. Pour les personnes dont le retrait de la verrue n’est pas urgent, ce traitement à l’avantage de ne pas laisser de marque sur la peau.

Traitement  par  électrocoagulation

Ce traitement ne peut être réalisé que chez un dermatologue et ne concerne que les verrues dont l’excroissance est bien prononcée.  Dans un premier temps, ce dernier pourra appliquer un patch anesthésiant pour limiter la douleur. Puis à l’aide d’un bistouri électrique, il décollera la verrue. Le bistouri provoquera l’électrocoagulation de manière à empêcher le  saignement et ne laisser que cicatrice quasiment invisible.  Cette méthode est souvent utilisée en alternative à la cryothérapie.


Traitements naturel et verrue séborrhéique

La nature nous offre aussi des solutions pour éliminer les verrues séborrhéiques.  Le traitement le plus connu consiste à appliquer un mélange de vaseline et d’extrait de chélidoine. La chélidoine est une plante commune dont les propriétés anti verrue sont connues depuis longtemps mais que l’on classe souvent parmi les mauvaises herbes. La verrue s’atrophie généralement en quelques semaines mais on recommande une cure de magnésium en complément pour renforcer le système immunitaire.