Plusieurs types de verrue

Les verrues cutanées encore appelé verrue vulgaire sont une affection bénigne de la peau très fréquente. En effet, on estime qu’un quart des enfants scolarisé sera touché par l’apparition d’une verrue. Très souvent, les verrues disparaissent dans un délai de l’ordre de 2 ans.
Les verrues vulgaire sont sans  gravité et se traduisent pas l’apparition d’excroissances de peau du  à une infection un virus nommé papillomavirus humain. Il y a un nombre assez important de variante de ce virus. On distingue les verrues en fonction de leur aspect et localisation. Elles portent les nom suivants : 
- verrues vulgaires
verrues plantaires
-  verrues filiformes
-  verrues planes.

verrue vulgaire

 

Les verrues planes moins connus du grand public sont assez gênantes puisque elles apparaissent au niveau du visage et des mains. Elles sont de formes arrondies et leur tailles est assez petite taille. Par contre elle se présente sous forme de plaques de plusieurs dizaines de verrues. En raisons de la gène esthétique occasionnée , il est préférable de les traiter.

Les verrues cutanées sont l’affection de la peau la plus répandu puisque la majorité de la population sera touché un jour ou l’autre par l’apparition d’une verrue. Sa fréquence d’apparition est supérieur à la moyenne chez les enfants et surtout jusqu’à l’âge de 15 ans. Cependant les adultes ne sont pas épargné et l’apparition d’une verrue n’a absolument rien d’exceptionnel. Les personnes ayant un système immunitaire affaibli (suite à une greffe par exemple), on même plus de risque de développer une verrue.
Cette affection est fort heureusement très peu contagieuse. En effet, le virus pénètre dans notre corps par une lésion cutané suite à une petite coupure par exemple. Avoir la peau sèche est un facteur de risque supplémentaire favorisant cette affection. La personnes ayant des verrues est contagieuse si celle-ci est en contact avec l’épiderme d’une autre personne ou un objet. Pour limiter les risques de transmission, il est recommandé si possible de couvrir la verrue avec un pansement.

La dissémination de cette maladie est fortement favoriser par des facteurs environnementaux externe. Les environnement humides comme les piscines ou les douches des salles de sport favorise la dissémination. C’est pourquoi pour éviter d’être contaminer, il est préférable d’avoir des sandales spécifiques et personnel dans ces lieux. Le contact étant l’autre facteur de transmission, la vie en collectivité augmente donc le risque. C’est pourquoi, il y a une prévalence plus forte des verrues chez les enfants en milieu scolaire.  Enfin les personnes travaillant dans les métier en contact avec les animaux (on peut citer l’élevage de volaille, en exemple), on plus de verrue que le reste de la population.

Le principal problème posé par les verrues est d’apparence physique. Pour des raisons esthétique évidente, il est recommandé de consulter un professionnel de la santé ( dermatologue ou médecin généraliste ) qui sera vous orienter vers le traitement approprié.